Actualité


L'OPC lance la 4e édition du concours de textes et de reportages sur les droits humains

L'OPC lance la 4e édition du concours de textes et de reportages sur les droits humains

L'OPC lance la 4e édition du concours de textes et de reportages sur les droits humains

Port-au-Prince, 27 août 2020 (OPC) - L'Office de la Protection du Citoyen (OPC) a lancé officiellement, le mercredi 26 août 2020, la 4e édition du concours national de textes et de reportages sur les droits humains. La cérémonie s’est déroulée au local de l’OPC à Bourdon, Port-au-Prince. Au nombre des participants, on note le Protecteur du Citoyen, Me Renan Hédouville, du Secrétaire d’État à la Jeunesse, Charlot Jacquelin Junior, et du Représentant de Lumos en Haïti, Eugène Guillaume Junior.

Dans ses propos de mise en contexte, le Protecteur du Citoyen, a rappelé les objectifs de ce concours : « Inciter les jeunes à s’engager dans la promotion d’une culture du respect des droits humains ». Me Renan Hédouville a appelé les autorités étatiques à offrir à la jeunesse des alternatives saines axées sur la formation, l’éducation, l’activité sportive et culturelle: « Nous devons tous cesser de faire de nos jeunes des victimes de cette société. On doit les encadrer dans la perspective de la construction d’une nouvelle Haïti », a-t-il martelé.

Le Protecteur du Citoyen, Me Renan Hédouville, a souligné que l'OPC a toujours bénéficié de la contribution des Avocats Sans Frontières-Canada (ASFC) dans le cadre de la réalisation du concours.

Prenant la parole à cette cérémonie de lancement, le Secrétaire d'État à la Jeunesse a applaudi l’initiative d’organiser ce concours qui rentre dans le cadre de la construction de nouveaux citoyens et des nouvelles citoyennes. Charlot Jacquelin Junior a salué les thématiques proposées qui, selon lui, correspondent aux problèmes que traverse le pays actuellement.

« Une initiative osée et intéressante pour les jeunes », a lancé pour sa part le Représentant de Lumos en Haïti, faisant l’éloge de ce concours. « Le développement d'Haïti doit passer par le respect des droits humains », a renchéri Eugène Guillaume Junior. Il a réitéré l’engagement de son institution à supporter l’initiative.

Organisé en prélude à la célébration de la journée internationale de la Déclaration Universelle des Droits Humains, célébrée chaque année le 10 décembre, ce concours est destiné aux écoliers du nouveau secondaire, les étudiants et les jeunes journalistes. Les sujets proposés pour cette 4e édition sont axées sur des thèmes d’actualité. Du modèle d’engagement du journaliste senior d’Anthony Pascal dit « Konpè Filo » à la violence basée sur le genre, en passant par l’insécurité grandissante, la dégradation de l’environnement et la situation des réfugiés internes.

Les intéressés ont jusqu'au vendredi 9 octobre 2020 pour déposer leur candidature et acheminer leur texte ou leur reportage, en créole ou en français, soit à [email protected], soit aux bureaux de l’Office de la Protection du Citoyen à route de Bourdon # 381 et à l’avenue John Brown (Lalue) # 145 et dans différents centres régionaux de l’OPC à travers le pays.